World Press Photo – une expérience inoubliable

En encourageant le photojournalisme, le World Press Photo organise à chaque années une exposition des meilleures images de l’actualité. Démontrant autant le bon et le mauvais de notre monde, cet événement à le pouvoir de nous ouvrir sur ce qui se produit autour de nous. J’ai récemment eu la chance de la visiter et quelle expérience ce fut ! Voici 2 images qui ont su retenir mon attention autant par leur esthétisme que par leur contenu.

Yael Martinez : Projets à long terme – La maison en sang

Cette image, qui fait partie d’un ensemble, m’a particulièrement intéressé par sa beauté. Certes les couleurs présentent sur celle-ci sont magnifiques, mais c’est davantage le fait qu’en ne lui donnant qu’un simple regard, on peut ressentir son histoire entière.

On doit bien avouer que l’environnement de l’image nous démontre un milieu sombre. Les teintes rouges, oranges et brunes peut représenter une certaine colère de la famille habitant la maison, probablement dû à la perte d’êtres proches lors de la guerre faisant rage au Mexique. Ces couleurs sont loin de représenter du bonheur. En plus, le fait que les murs sont sales et que la maison est sans vie nous plonge dans un monde vide et terrifiant. En bref, le décor semble vouloir dire « voici l’impact de vos gestes horribles ».

Un autre aspect intéressant est l’ombre d’apparence humaine bien présente sur le mur. Avec la force des conflits au Mexique, je serais tenté de croire que l’ombre représente la perte ou la disparition d’un membre de cette famille. Elle voudrait affirmer que même si celui-ci n’est plus là physiquement, sa présence se fait toujours ressentir dans leur cœur, qu’il est toujours présent avec eux. C’est la manifestation d’une tragédie qu’ils auraient voulu éviter, d’un souvenir qu’ils auraient souhaité qu’il n’en soit pas un.

Sarah B. Lesener : Projets à long terme – L’appel du pays

Ce projet d’images a retenu mon attention à cause de son sujet, un problème dont l’on ne se plaint pas assez, qui est la présence d’enfants à la guerre. La présence de notre nouvelle génération dans nos conflits est un acte terrible défiant la limite de la rationalité humaine.

L’enfance est un moment important dans notre croissance. C’est l’un des seuls réels moments de bonheur que l’on possède avant que l’on embarque dans la vie monotone adulte. C’est pourquoi ce moment est si important dans la croissance des jeunes. Ils doivent apprendre ce qu’est le bonheur, l’amitié et l’amour au lieu du maniement d’une arme et la façon la plus efficace pour éliminer un individu.

Quand on regarde profondément cette image, on peut se poser milles questions. Sachant que l’enfance est symbole de joie, pourquoi suis-je incapable d’en voir dans les yeux du jeune sur la photo ? On ne voit que du sérieux et de la peur. Pourquoi est-il si sérieux si l’enfance doit être un moment de rigolade ? Où est donc la flamme de la jeunesse qui est sensée briller dans ses yeux ?

Source :

https://www.tictactime.com/le-meilleur-appareil-photo-reflex-professionnel-pas-cher/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s