Bye Bye à l’ouverture culturelle

Ah, le fameux Bye Bye. Le fameux événement télévisuel qui sait regrouper la population québécoise devant leur écran le soir du jour de l’an. Offrant un regard caricatural sur l’actualité de 2019, la présentation de certains sujets a démoli les limites permises.

Ce n’est seulement que quelques minutes après le décompte que l’on se fait offrir une parodie du hit musical de l’année « Coton Ouatée », le tout mettant en vedette Anne-Élisabeth Bossé. Le hic est qu’ils ont osé parodier du même coup la loi sur la laïcité. Leur tentative d’humour sur l’interdiction du port de signes religieux n’a résulté qu’en une caricature raciste.

Montrer fièrement Anne-Élisabeth Bossé portant un hijab en ridiculisant le droit d’affirmer sa personnalité religieuse est tout à fait inacceptable !

Pour eux, se moquer ouvertement de la religion d’autrui devient comique ?

Dans une société où l’acceptation des différences est devenue la priorité, oser se moquer d’un tel sujet est tout à fait irréfléchi. C’est comme s’ils voulaient provoquer le soulèvement des voix. Qu’espéraient-t ’ils faire ? Alléger la compréhension de ce problème causant toujours autant d’émoi en le présentant avec une chanson ne méritant pas le titre de chanson de l’année ?

Trop grande liberté créative ?

Cette comédienne affirme dans les coulisses du Bye Bye que cet événement leur permet « de faire des choses que l’on n’a pas le droit de faire. » Exactement ! Voilà le problème ! D’où cela provient-il ? D’une exagération de leur droit de création ? D’une trop grande liberté créatrice que notre société à su leur laisser au fil des années ? Posséder un tel pouvoir est un cadeau que les québécois ont su leur offrir, et il est utilisé pour ridiculiser des sujets qui ne devraient pas l’être.

C’est à l’intérieur du sketch du black face que les créateurs stipulent qu’en étant le Bye Bye, ils se font constamment critiquer pour ce qu’ils présentent. Oui ! Il y a une façon de rire de l’actualité québécoise sans nécessairement employer des méthodes si rudes !

Je suis bien au courant que l’objectif de cet événement télévisuel est tout simplement de caricaturer 2019. Je suis bien au courant que mon regard ne témoigne que d’un sketch de quelques secondes d’une émission d’un peu plus d’une heure. Je ne dis pas que le Bye-Bye 2019 était médiocre, c’est bien le contraire même. Néanmoins, cette année était remplie de sujets chauds, dont la liberté culturelle, l’acceptation des différences et de la protection des écosystèmes, où en entamer la discussion est risqué. Leur méthode drastique de moquerie pour un retour sur 2019 n’est évidemment pas la technique à favoriser.

Source de l’image :

https://hollywoodpq.com/tout-ce-quon-quon-espere-retrouver-au-bye-bye-2019/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s